espaces-fermetures

quelles menuiseries extérieures choisir ?

Menuiserie

En construction neuve comme en rénovation, le choix de la menuiserie extérieure requiert une bonne analyse. L’élément doit être en parfait accord avec la façade tout en répondant aux attentes des propriétaires. Si le bois, le PVC et l’aluminium sont les matériaux les plus tendances, chaque matière a ses propres atouts. La finition est à bien considérer.

Les matériaux de la menuiserie extérieure

De plus en plus répandue, la menuiserie pvc séduit plusieurs foyers. Ce matériau est apprécié pour son prix raisonnable et sa durabilité. Considéré comme un bon isolant, il limite les déperditions de températures. La menuiserie d’extérieur en PVC convient à la fois à une construction neuve et une maison en rénovation. Esthétique et pratique, elle est facile à poser. Les portes et fenêtres PVC se déclinent en plusieurs couleurs. Adaptées à tous les styles déco d’habitat, elles peuvent imiter d’autres matières comme le bois. Découvrez les menuiseries extérieures de SIRAM.

La menuiserie extérieure en aluminium est moderne. Très attrayante, elle est idéale pour une habitation neuve. Malgré son coût plus élevé que le PVC, ce matériau est plus durable, plus résistant et plus léger que d’autres matières. Pour une même surface, les menuiseries aluminium pourvoient une ouverture plus grande. Elles gagnent en finesse. Pensez cependant à équiper la porte en alu du nécessaire afin d’éviter les ponts thermiques. En tout cas, une menuiserie d’extérieur en aluminium est simple à nettoyer.

Gage d’ambiance chaleureuse, le bois est le matériau traditionnel pour la fabrication de menuiserie. Il est prisé pour sa noblesse, sa solidité et son esthétisme. Une porte ou fenêtre en bois convient à tout type de construction (maison ancienne, résidence neuve, construction en pierre, etc.). Original, ce matériau se mélange avec toutes les autres matières.

Le type d’ouverture de la menuiserie extérieure

Composée d’un seul vantail ou de deux vantaux, la fenêtre traditionnelle convient aux chambres. Les battants s’ouvrent vers l’intérieur, ce qui peut devenir encombrant dans une petite surface. Selon l’aménagement de la salle, prenez en compte la taille du vantail. Les menuiseries à vantaux sont disponibles en plusieurs matériaux.

De plus en plus prisée, les fenêtres coulissantes sont idéales pour les résidences neuves. Les petits modèles conviennent aux cuisines. Ils facilitent en effet l’usage du plan de travail et de l’évier. Ces ouvertures coulissantes sont de bons choix pour les baies vitrées. Elles sont pratiques et esthétiques. Pour créer une grande ouverture, les fermetures coulissantes peuvent s’ouvrir via une superposition des baies. En ce sens, il suffit de faire coulisser la porte-fenêtre dans le mur. Cette option risque toutefois de réduire la capacité isolante de la menuiserie. La majorité des ouvertures coulissantes sont en alu, mais certains fabricants proposent des modèles en PVC et en bois.

L’ouverture oscillo-battante est adaptée aux petites fenêtres (comme pour la cuisine, la buanderie, la salle de bain, les toilettes, etc.). Assez onéreuse, elle gagne en commodité. Avec cette catégorie, vous avez le choix entre le basculement en partie haute et le battant traditionnel. Une menuiserie oscillo-battante permet une ouverture légère ou intégrale pour une bonne aération de la pièce.

La finition de la menuiserie extérieure

Hormis les modèles classiques, vous pouvez allier plusieurs matières pour vos menuiseries sur mesure. Ce mélange combine les avantages des deux matériaux (alu et PVC, PVC et bois, etc.), ce qui vous permet d’avoir un résultat optimisé en matière d’étanchéité, d’isolation et d’esthétisme.

En termes de coloris, référez-vous au style déco de votre extérieur. Les teintes vives à l’instar du rouge et du bleu sont idéales pour les murs en pierre. Originales, les portes bicolores donnent un cachet unique à la propriété (blanc et gris, beige et marron…).

Pour le vitrage, le double et le triple vitrage ont la cote. Le second gagne en confort vu sa capacité isolante accrue, ce qui limite la sensation de paroi glacée. Une menuiserie à double vitrage optimise le passage de la lumière naturelle. Elle est moins chère que le premier modèle.

Quitter la version mobile